Soi

Commencer par le point le plus important de cette aventure entrepreneuriale : soi.

C’était un dimanche vers la fin du mois de juin, je rédigeais je ne sais plus quel document et je me suis arrêtée. Quelque chose n’allait pas. Pourtant, je travaillais sérieusement à ma tâche mais je ne me sentais pas connectée avec ce que je faisais pile à ce moment précis. Comme détachée des raisons de ce pourquoi depuis trois ans je planche dessus.

Je me suis interrogée, demandée pourquoi le dossier sur lequel j’étais penchée ne me parlait pas. Si j’étais habitée par mon projet en principe, même la plus rébarbative des tâches devraient retenir mon attention et ma minutie puisqu’elle est un coup de rame indispensable à l’avancement du navire.

J’ai même eu peur durant une fraction de seconde de ne plus être en harmonie avec mon projet!

Moi + Mon projet : l’imbrication tient-elle toujours?
Est-ce que je matche toujours avec mon projet?

Le besoin d’appuyer sur pause et de tout remettre au clair était vif. De me retourner un instant sur mon court parcours, de me concentrer sur le lien, cette liaison spécifique établie entre Moi et Mon projet.

Je suis au début de mon aventure entrepreneuriale, voilà exactement où j’en suis. Mon carnet en main, je checke, je vérifie fébrilement qu’il y a toujours un alignement entre mes valeurs, mes envies, mes ambitions et mes rêves. Je ne souhaite en aucun cas qu’il y ai le moindre décalage entre qui je suis et ce que je fais.

Je ne sais pas s’il y a une méthode infaillible pour savoir sans se tromper si le projet dans lequel on s’implique est bien celui avec lequel on est en parfaite adéquation, celui qui nous ressemble bien sans prendre en compte pour l’instant la viabilité économique du projet. Pour ma part, je tiens une conversation avec moi-même, je m’interroge et je me réponds sincèrement, librement. Souvent quand je me sens vraiment, vraiment perdue, que je ne sais pas où aller, quelle décision prendre, que les conseils ne me sortent pas de mon brouillard, je fais taire tout le tumulte qui m’entoure à l’extérieur, tout le brouhaha que je suis parvenue à me créer de l’intérieur et je m’écoute. J’écoute les chuchotements de mon intuition où les réponses se trouvent toujours.

Est-ce que je suis la personne la mieux placée pour mener à bien mon projet? Quels sont les critères d’évaluation les plus importants à mes yeux?

 

Penchée sur ma page sans m’interrompre, je…

… me suis rappelée quelles étaient les valeurs…
Personnelles : Droiture – Liberté – Persévérance
Et professionnelles : Passion – Authenticité – Ecoute

… censées m’aider à rester fidèle à ma vision de la vie…
Concourir à un idéal de vie et de société où chacun aurait sa place, serait en mesure de s’épanouir et de profiter de la quiétude que peut offrir la vie. Une légère vision de la vie simple, harmonieuse et libre.

… et m’aider à donner corps à mes aspirations et mes ambitions…
J’aspire à être libre et indépendante dans ma vie professionnelle.
M’épanouir et trouver du plaisir dans mon travail et dans mes différents projets.
Garder en vue que mon principal objectif est de monter mon studio créatif et collaborer avec des personnes talentueuses et inspirantes. Mais surtout de concevoir de beaux objets pratiques et à travers eux susciter des émotions auprès des utilisateurs.

… pour m’accomplir et devenir la femme que JE suis.
Mon épanouissement personnel passe par l’accomplissement de mon rêve de devenir ma propre chef d’entreprise, travailler pour moi, faire vivre mes idées, être ma meilleure opportunité professionnelle. Je ne me lasserai jamais de ce domaine d’activité qu’est le design et la décoration d’intérieur qui me prend au tripe et me demande de relever sans cesse des défis créatifs exigeants et qui m’encourage à consolider tous les jours un peu plus profondément mon éthique de travail.

Comment

This post doesn't have any comment. Be the first one!

hide comments
Share
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!